Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Les composantes de la Savate Bâton Défense, mise au point entre 1820 et 1912:

 

- Savate primitive

percussions et techniques de dégagement en corps à corps (Leboucher, Lecour, Charlemont), dont certains repris textuellement par Jean Joseph-Renaud (la défense dans la rue - ed. Emotion primitive)

- techniques de rue  (des voyous parisiens, "les apaches" disait-on alors)

- Boxe Française

- Boxe anglaise

- Lutte parisienne

- Lutte

- jiu-jiutsu de combat (proposé par J. Joseph Renaud)

- panaché (Méthode Lafond ) cf livre de Fabien Hamon: se défendre avec panache.

 On peut cependant s'étonner du peu de cas qu'il fait des techniques de dégagement sur prises de corps proposées par Charlemont, Leboucher, Leclerc, pourtant simples, originales et efficaces. Leboucher propose une "protection universelle" avec les mains en cas de rentrée adverse soudaine, la forme de l'atatque n'étant pas identifiée (cas fréquent pourtant rarement envisagé).

 

La simplicité et l'efficacité de quelques coups de self-défense explique peut-être pourquoi les professeurs d'antan consacraient peu de temps, préférant l'assaut, formateur; le caractère minimaliste, universel et efficace des défenses proposées les rendait facilement assimilables et restituables en peu de temps; elles n'étaient donc qu'un utile complément. 

Par ailleurs, le manuel d'Emile andré (Boxe, Canne et Lutte, plusieurs éditions remaniées) sont un bon témoignage de la self-défense : boxe française de combat méthode lecour (leclerc), dégagements avec l'avant-bras, pression dans l'oeil, défense au sol par interposition du genou - simple et efficace, pourquoi se compliquer!), leçons de lutte de combat de Levacher -François Le Bordelais -, canne défense; tout cela est repris dans la savate-bâton-défense actuelle (ex: feinte de coup depoing et ramassement de jambe)... On remarque l'efficacité des fouettés médians de J Leclerc, trajectoire courte", qui piquent au plexus. J. Joseph-Renaud souligne l'intérêt de ce coup de pied de pointe au corps (fouetté) ainsi que du chassé bas Leclerc en coup d'arrêt. C'est moderne et l'on peut encore s'en inspirer. Enfin, E. André évoque l'esquive par déplacement latéral du corps, sur un adversaire qui fonce. Entre autres...

      Emile André, ami de J. Jospeh-Renaud, (qui connaissait lui-même Ferrus) reprend la savate "ancienne" (reprise par J. Jospeh-Renaud) certaines de ses éditions reprennent la self-défense minimaliste et réaliste (ex: coup de pied de pointe étant renversé, chassé bas, coup de tête...). J. Joseph-Renaud s'inspire de tout cela, il  apporte une approche pédagogique, une progression. Notons que Emile André envisageait les parades avec les coudes et les parades + saisie du bras ainsi qu'avec la semelle pour bloquer les coups de pied. Il utilise les dessins de J. leclerc dans ses livres.

Notons qu'Emile André, dans un de ses livres (100 coups de jiu-jitsu) précise bien que nombre de techniques existaient déjà en lutte libre (Techniques enseignées par François le Bordelais au fameux Régnier). Il délimite les territoires respectifs de la Savate, de la bagarre de rue, de la lutte, du jiu-jitsu, dans leurs apports et originalités. Rien ne se nuit, tout se complète...

 A noter: sur You Tube, lady kicker, film des années 20, montrant une dame pratiquant la Savate boxe française et la lutte parisienne originelle, avec notamment les fondamentaux, dégagements, ainsi qu'une magnifique défense sur coup de pied par prise de jambe, déséquilibre de l'attaquant suivi d'une projection par la tête par enroulé de bras au cou avec amené et contrôle au sol.

NB: des coups de pied tels que le chassé frontal existaient déjà au XIX° siècle.

 

NB: les manuels militaires de 1917 comprenaient une partie défense (boxe anglo-française, ju-jutsu, lutte - coups et prises utiles); ainsi qu'une préparation physique géénrale (échauffement -marche, ouverture cage thoraciue, assouplissements courts, corps de séance, retour au calme) et des préparations spécifiques.

Autre remarque: le chassé bas méthode Lecour est beaucoup plus efficace que le chassé bas classique. Travailler la méthode Lecour (successeur J. leclerc) comme le rappelle J. Jospeh Renaud est excellent; il reprend nombre de ses propositions; les gammes de J. Jospeh-Renaud sont également excellentes (associée raisonnée des 4 sports). Notons aussi que le coup de pied fouetté au plexus de Lecour (leclerc) est remarquable.  Il propose une boxe technique et en finesse, s'opposant à la force brute, et donc plus efficace.
De notre point de vue, les meilleurs ouvrages pour la self defense sont: Julien Leclerc, boxe pratique offensive et defensive (self défense minimaliste), J. Joseph Renaud, certains passages de Leboucher et de C. Charlemont. J. Leclerc a une méthode simple très efficace. Beaucoup de choses "inédites" et un peu délaissées, rentrées en corps à corps, coup d'épaule, pas de côté, le fameux chassé bas etc... Minimaliste, efficace. En défense au sol, utiliiser interposition du genou et fouetté vertical pour compléter; méthode en outre précise (coup de pied fouetté d'arrêt plexus). Peut-être prévoyait-il le cas de défense au sol? En tous cas, son style épuré est la preuve d'une longue expérience et réflexion. A chacun de le relire et d'y puiser des points d'ancrage, des inspirations, des techniques, que parfois nous croyons avoir réinventées... Même le retour en garde après coup de pied est différent dans la méthode Lecour/leclerc, plus sûr, en évitant de se trouver exposé à ce moment là! A vrai dire, beaucoup d'expérience et à contre-courant de nombres de techniques actuelles, qui l'eut cru? Autre exemple: rentrée très sûre avec l'épaule en protection et bousculade contre coup de pied circulaire, bien plus sûr... A expérimenter en tous cas.

L'objectif est de faire une synthèse de ces livres, ouvrages majeurs! Des techniques de dégagement sur prise de corps sont communes à Charlemont et leclerc; notons que Charlemont précise aussi que l'adversaire peut être supérieur en force, résister, et il est vrai que les moyens de défense proposés sont sûrs... La méthode Leboucher propose aussi des protections intéressantes contre coups de poing et de tête en corps à corps, ainsi qu'un très efficace 'enfourchement en corps à corps'. Ces professeurs connaissaient d'ailleurs sûrement plus de techniques de dégagement en corps à corps qu'ils n'ont décrites dans leurs livres (écrits au XIX° siècle). NB: Leboucher pratiquait les décalages avant de donner un coup de pied. Contrairement à ce que l'on peut lire actuellement, le décalage était donc déjà connu! Il utilisait aussi un point de pression au niveau de la gorge/mâchoire sous l'oreille pour faire lâcher prise. Ce qui est présenté comme des nouveautés au XX° siècle (1940) était déjà connu des "savateurs"... Charlemont Charles prévoyait le cas des bras pris sur encerclement et compléte le manuel de son père en exposant le coup de genou.

 

Synthèse sources Savate Défense - Liste non exhaustive:

 

Voici un petit travail (à affiner) qui revient aux sources de la savate défense, sans exclure les apports et l’ouverture.

Il pourrait être intéressant que la CNSBD édite un livre sur la Savate Bâton Défense et donne un aperçu de certaines sources. La réédition et la diffusion d’ouvrages anciens est également intéressante. On y puise des techniques simples  et étonnantes. Actuellement, les éditions émotionprimitive (Grenoble) recherchent un exemplaire de Julien Leclerc : la boxe pratique offensive et défensive (Flammarion – 1903), un incontournable.
Notons que parallèlement à la SBD moderne, il peut être intéressant de retrouver des gestes anciens ô combien efficients, et que nous avons peut-être tendance à bouder (les livres ne sont évidemment pas d’une présentation moderne, mais les  techniques surprenantes, nous ne pouvons que gagner à écouter le conseil de certains auteurs…). La relecture de ces ouvrages bat en brèche certaines idées reçues. Les relire et expérimenter est intéressant et enrichissant.

En outre, cela présente une méthode de self défense vraiment spécifique aussi techniquement.

Hypothèse: Il est fort possible que Charlemont ait connu les techniques de défense au sol contenues dans le livre de N. Petters. En effet, ce livre est mentionné par Charlemont fils dans une interview. Ce pourrait être intégrable à la savate-défense sur la base de cette hypothèse.

 

 

Percussions

Déplacements/ divers

prises

Dégagements sur prises de corps

Charlemont père et fils

Réédition emotionprimitive version 1878 (J. Charlemont)

Version plus complète C. Charlemont (cf. base de données Gallica)

Pied/poing BF

Dégagements sur jambe prise

Enchaînement coups de BF lutte (lutte parisienne)

Ramassements de jambes

Poussée sur le front avec la/les paumes de main

Poussée sous  la gorge avec l’avant-bras

Rotation tête

Coup de tête avant/arrière

Coup degenou

Coup de talon

Leboucher/lecour

Devost 1884

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pieds/ poings BF / décalage

 

Saisie oreilles, cheveux, torsion de tête, clé de bras, pression angle mâchoire, pression œil, coup de tête, frappe bras

Enfourchement en corps à corps

« guillotine »

Leclerc successeur Lecour

La boxe pratique offensive et défensive – conseils pour le combat dans la rue

(non réédité mais consultable en ligne)

Progression pédagogique intéressante.

Poings/pieds BF

Chassé bas méthode lecour, coup de pied de pointe, fouetté coup d’arrêt, coup de pied de pointe (direct), doublé ;

pas de côté (minimum d’énergie grâce à un petit déplacement latéral, maximum d’ouvertures en riposte)

coup d’épaule

retour en garde adapté à la défense de rue

conseils : coup de pied lige basse + coups de poing

éviter saisie des bras

dégagements sur jambe prise

blocage/parade  avec le pied 

pas glissées pour éviter de perdre de l'énergie et de donner un signal.

Rentrée en coup protection épaule sur coup de pied circulaire

(moins hasardeux qu’un blocage comme on le montre aujourd’hui, ce qui peut en otre être douloureux pour le défenseur…)

Idem + uppercut sur tentative de placage

Raidir muscles en cas de saisie

Prises de tête et dégagements sur prise de tête (musette etc…)

E. André

Manuel de boxe et de canne 1904 (éditions emotion primitive)

Reprend en partie  méthode Leclerc + canne

Pas de progression en tant que telle

Défense au sol minimaliste (fouetté vertical, interposition du genou)

 

Les anciens savateurs déconseillaient comment éviter d’aller au sol, Leboucher montraient comment tomber sur l’adversaire en dégagement sur prise de corps s’il vous entrainait dans sa chute (saisir oreilles, cheveux côté opposé, tourner tête de l’agresseur)

J. Joseph-Renaud

La défense dans la rue (réédition émotion primitive)

BF + BA + lutte + coups de rue + adaptation ju-jutsu

Ignore malheureusement les dégagements efficaces et simples sur prise de corps des anciens maîtres  de savate

associe judicieusement les différentes disciplines

 

Notons que l'auteur utilise et décrit des techniques proposées par J. Leclerc (méthode Lecour) notamment pour se dégager en cas de prise de tête, au beau milieu du chapitre ju-jutsu alors qu'ils 'agit de savate originelle (repousser tête en musette et déséqulibrer).

 

Remarques : une même base avec des variantes (méthode Lecour) fondateur de la BF. Des techniques complémentaires (école Lecour, méthode Charlemont). La méthode Lecour est née du pavé, sa vocation est la défense. Efficacité remarquable  notamment du chassé bas.

La savate ancienne : Une self –défense minimaliste, simple, efficace, prenant en compte la supériorité en force physique de l’agresseur. Voire que l'agresseur était spécialiste ou pas des sports de combat.

On peut  supposer que les Charlemont connassaient des rudimenst de dégagements au sol (puisqu’ils  possèdaient le livrede N. Peters qui expose quelques  techniques simples de défense  au sol). En outre, Leboucher, charlemont et consorts n’ont pas livré toutes leurs connaissances dans leurs manuels en matière de self-défense.

A adapter au contexte législatif et éthique actuel.

A éclairer par les  connaissances scientifiques actuelles.

Voir ouvrages pré-cités réédités par émotion primitive ou consultables en ligne

 

Savate self défense – E. Quéquet – Ed. Chiron (reprend des éléments techniques de Charlemont et consorts)

Partager cette page

Repost 0
Published by